Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/Annonciation-Soyons-sans-crainte
      Annonciation : « Soyons sans crainte, le Saint Esprit descend sur nous (...)

Annonciation : « Soyons sans crainte, le Saint Esprit descend sur nous »

NAZARETH - Le Patriarche latin de Jérusalem était présent en la basilique de Nazareth pour la solennité joyeuse de l’Annonciation. Apogée de la vie du sanctuaire, cette fête de l’Annonciation a permis à de nombreux chrétiens de renouveler leur « Oui » d’espérance à Dieu et de redire à la très sainte mère de l’Église leur dévotion.


« Soyons sans crainte, le Saint Esprit descend sur nous ». Tels furent les mots de sa béatitude le patriarche Fouad Twal durant son homélie lors de la solennité de l’Annonciation, le 25 mars, en la basilique de Nazareth. En cette église, qui depuis les premiers temps de la chrétienté rend hommage à celle qui a dit « Oui », les chrétiens de Galilée mais aussi de Jérusalem s’étaient rassemblés autour du patriarche. Un patriarche qui ne manquait pas de redire son allégresse et qui remerciait « tous ceux qui ont participé à la préparation de cette célébration et l’ont accompagné dans son entrée solennelle ».

En effet c’est la veille au soir que le gardien du sanctuaire, en présence des prêtres de la paroisse franciscaine, accueillit sa béatitude pour les vêpres et une veillée de prière à la grotte. Sa béatitude présida ensuite la somptueuse célébration de l’Annonciation et porta un message résolument positif : « Tout a commencé dans la paix et finira dans la paix ». Dans son homélie, il fit mention plusieurs fois de la souffrance des chrétiens de Terre Sainte face à leurs frères : « En Syrie, en Irak mais aussi en Égypte et au Nigéria ou encore en Afrique centrale et ailleurs, écrasés par les guerres et les divisions. Des divisions viennent s’ajouter à nos déchirures ici à Nazareth et en Palestine ». Il invita, en cette année placée sous le thème de la Famille, à l’unité et à la détermination, seuls remparts contre le scepticisme et la crainte. En allant puiser la force de « Celui qui a piétiné le mal par sa croix et sa Résurrection », sa béatitude confiait à Marie et à sa lumière tous les chrétiens du monde entier et plus particulièrement de Terre Sainte.

Cette liesse populaire se clôtura par une procession à l’intérieur de la basilique où la chorale locale entonna de nombreux chants dédiés à Marie. Le patriarche et les prêtres de la paroisse, suivis d’une foule nombreuse, se rendirent ensuite sur le parvis de l’église pour bénir enfants et familles au son des cornemuses et des tambours des scouts. Apogée de la vie du sanctuaire, cette fête de l’Annonciation a permis à de nombreux chrétiens de renouveler leur « Oui » d’espérance à Dieu et de redire à la très sainte mère de l’Église leur dévotion.

Pour le texte complet de son homélie : cliquez ici

Sources : Radio Vatican & Custodie franciscaine de Terre Sainte

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017

newsletter