Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/A-Jerusalem-les-chretiens-reunis
        A Jérusalem, les chrétiens réunis pour implorer la paix

A Jérusalem, les chrétiens réunis pour implorer la paix

JERUSALEM - Le Centre Sabeel d’études théologiques a organisé le 22 juillet 2014 une soirée de prière œcuménique pour la paix en l’Eglise Saint Etienne (couvent des RP Dominicains). Plus de 240 personnes sont venues pour l’occasion et ont prié pendant plus d’une heure avec ferveur et intensité pour demander un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.


Parmi les fidèles en prière, se trouvaient le patriarche émérite S.B. Mgr Michel Sabbah, l’évêque luthérien Mgr Mounib Younan, l’évêque orthodoxe Mgr Atallah Hanna, le Vicaire patriarcal Mgr William Shomali, de nombreux prêtres et représentants des églises de Jérusalem, ainsi que des personnalités civiles et diplomatiques, notamment cinq ministres dont un ancien ministre de l’Autorité Palestinienne.

Tout au long de la prière, menée en différentes langues, des cierges ont été allumés, flammes fragiles mais brûlantes, signes d’une paix très difficile à stabiliser mais ardemment désirée par ceux qui prient.

La cérémonie a été rythmée par les chants de la chorale « Ar-Rajaa » et par seize intentions de prière, dans un climat de gravité et de ferveur, pour implorer justice, paix, consolation et stabilité à Gaza et dans la région toute entière. Des offrandes on été recueillies pour venir en aide aux familles les plus démunies de Gaza.

Dans son homélie, le Patriarche Sabbah a souligné « l’absurdité de la guerre » et a appelé au contraire à rechercher « une solution globale, compréhensive du problème ». « Il s’agit en effet d’une guerre de réaction où l’un réagit contre l’autre, mais qui ne résout rien » expliquait le patriarche émérite. Il continuait : « Nous sommes venus prier notre Père du Ciel, qui entend notre voix et qui sait tout. Il est Père de tous, Père de celui qui tue, et Père de celui qui est tué. Notre prière rappelle à tous, à ceux qui tuent et aux victimes que Dieu est et reste Amour. Ce langage ne peut être compris par les bourreaux ni par leurs victimes, ni même parfois par nous-mêmes, mais c’est l’unique langage qui nous donne le Salut ».

Myriam Ambroselli pour www.lpj.org

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Nouvelles de Terre sainte

Agenda
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

newsletter