Ordre Equestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem-Lieutenance de Belgique
http://ordredusaintsepulcre.be/A-Cremisan-c-est-le-temps-des-vendanges
      A Crémisan c’est le temps des vendanges

A Crémisan c’est le temps des vendanges

CREMISAN - Les vendanges ont commencé dans la Vallée de Crémisan, chez les Salésiens de Don Bosco.


Le jaune des feuilles, le rouge des grappes. Un rituel ancien et très important : la récolte du raisin. La vendange est un rituel renouvelé chaque année, une ancienne tradition à redécouvrir qui permet de se rapprocher de la nature. La saison, selon la région, va de Juillet à Octobre. En Terre Sainte aussi, c’est le temps des vendanges et dans la vallée de Crémisan, à 5 kilomètres de Bethléem et à 12 kilomètres de Jérusalem, les travailleurs locaux sont déjà à pied d’œuvre.

ZIAD BITAR Directeur exécutif des Caves de Crémisan Aujourd’hui, avec cette magnifique journée à Crémisan, nous allons récolter environ 10 à 11 tonnes de raisin local rouge, qui n’existe que dans notre région, et dont près de 40% sont exportés à l’étranger. C’était en 1885 lorsque Don Antonio Belloni, un missionnaire italien, a fondé la cave Crémisan. Depuis quelques années, le prêtre avait commencé à acheter des hectares de terre avec l’intention, grâce à la sagesse et aux soins de beaucoup, de créer un vignoble, ce qui aurait aidé à maintenir les activités salésiennes.

P. ALEJANDRO JOSE LEON MENDOZA , sdb Salésien de Crémisan Les salésiens ont vu qu’il y avait là une possibilité de travailler pour, avec les fruits de leurs efforts, maintenir avant tout les études des futurs prêtres au service de la mission salésienne ici au Moyen-Orient. Immergé dans la colline, à l’ombre des oliviers centenaires et d’une grande pinède, existe un cépage local qui ne pousse que sur ces terrasses. Il produit des vins de table, blancs et rouges, ainsi que des vins de messe.

P. ALEJANDRO JOSE LEON MENDOZA , sdb Salésien de Crémisan « Depuis le début de l’humanité, Dieu nous a placés dans un jardin où il voulait qu’il y ait une harmonie entre l’homme, la nature et sa présence, et, travailler ici, être parmi ces oliviers, parmi les grappes, c’est un peu comme travailler pour que ce projet original reprenne son chemin et qu’à la fin de l’humanité nous puissions tous rester dans cette harmonie que Dieu a rêvée pour nous depuis le début ». Et ainsi depuis plus de 125 ans, parmi les oliviers et les vergers, a été créé un vin qui a le goût du salut.

P. ALEJANDRO JOSE LEON MENDOZA , sdb Salésien de Crémisan Comme nous le répétons à chaque Eucharistie, le vin est véritablement à la fois un don de Dieu et un fruit du travail de l’homme, et c’est l’histoire du salut : sans son don, il est impossible de faire quoi que ce soit. C’est lui qui le fait grandir, c’est lui qui nous donne la pluie qui est fondamentale ; c’est lui qui nous donne la graine.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Découvrez la Terre sainte

Agenda
novembre 2018 :

Rien pour ce mois

octobre 2018 | décembre 2018

newsletter